Catégories
Histoire de PLASTICANA

Histoire de la création de la marque Plasticana

  Puisque de la Californie à Manille, des fans de Plasticana me baptisent « environnemental poet » , il me semble nécessaire d’informer des circonstances qui ont finalement produit cette « poésie » Plasticana !

Comme toute histoire il y  a une … préhistoire !

La véritable séquence produisant la philosophie de la marque Plasticana se situe dans mon intervention auprès de la marque de chaussure fabriquée en Italie O.X.S en 1996/97. Explication :

J’avais été mis au défi par son industriel – Renato Curzi- de produire non plus des dessins de sac comme il était question au début, mais de construire une image pour sa marque qui sorte de l’ordinaire tout en gardant une grande cohérence compréhensible . (C’est lui ,en fait, qui m’a baptisé ‘poète » la première fois !!)

Il se trouve que j’étais vraiment amoureux de cette marque et je pense que cela a été la clef de cette production d’idées pour elle; pour qu’elle rayonne encore plus dans le monde .. Pour faire bref ; voilà quelle a été ma contribution qui aura donc des ramifications pour concevoir ma propre marque Plasticana: 

Je me suis absorbé dans les lettres du nom O.X.S . Je suis parti du X , en l’inscrivant dans le cercle de la lettre O symbolisant le monde ! cette décision le divisait en 4 forces qui devaient se frotter entre elles pour produire une onde : le S. L’esprit de la marque procédait de la nécessité d’exprimer sa différence , d’un « vivre ensemble » dynamique , la rencontre de ces 4 entités (qui était des styles de vie opposés: nature – incarné pat l’usage révolutionnaire à l’époque d’une toile de chanvre/ « contre » techno, classique/contre fantaisie ) produisant une cinquième force : l’esprit de la marque ! Ce faisant , je pouvais aussi bien présenter le monde Nature /chanvre ici à Glissexpo de Biarritz en septembre 1997 avec 50 pots de chanvre bio ornant le stand ramenés d’une ferme bretonne que l’ensemble de la collection dans des salons de la mode internationale.

Eh bien , cet art de la construction symbolique d’une démarche m’a tellement inspiré dans sa cohérence que j’ai cherché à divisé en 4 les mondes que devaient traversé les produits en Plasticana ! Regardez le logotype Plasticana en 1998 mis en graphie par l’Ami Bernard Bonhomme : les 4 feuilles de chanvre dans le Monde/cercle exprimaient, pour moi ces oppositions à fertiliser :

  • globalement la rencontre entre l’ndustrie et l’agriculture et l’individu face à la Collectivité (qui se nourrit du combat pour l’extraction du CO2 et son stockage dans les produits plastiques recyclables )
  • pour les produits plastiques : 4 formes opposées  : objets injectés souples contre ceux rigides, feuilles extrudées souples contre plaques rigides.
  •  La rencontre de ces mondes produisant l’âme de la marque Plasticana.

Vous pouvez alors constater comme moi dans ce périple d’une génération pour construire la réalité de cette Vision que la marque Plasticana ne marche qu’avec un pied sur quatre : seul l’objet injecté souple (la chaussure)est accessible au plus grand nombre, l’objet rigide de 2002 (le Tam Tam) ne s’est pas commercialisé, ni la Feuille Plasticana souple (2014) , ni la planche rigide pour le decking (2009). Et elle ….marche quand même ! C’est dire son potentiel de développement …durable !